Assemblée générale annuelle 2012

Le 26 avril dernier, les membres de l’IMAQ se sont réunis au Club St-James pour leur assemblée générale annuelle. Près de 25% du membership de l’IMAQ était présent, ce qui est un sommet dans notre histoire.

En ouverture de l’Assemblée, le président de l’IMAQ, Me Thierry Bériault, a rendu un hommage à un bâtisseur de notre organisation, Me Denis F. Gauthier. Depuis plus de 25 ans, Me Gauthier oeuvre bénévolement pour s’assurer que l’arbitrage et la médiation puissent se déployer là où ces processus sont le plus utile pour résoudre efficacement et professionnellement les différends qui sont présents dans la société québécoise. Il a été de ceux qui, à la fin des années 1980 jusqu’au milieu des années 1990, a su garder le cap malgré les résistances importantes des citoyens et des entreprises à l’utilisation des modes de prévention et de règlement, ainsi que de croire en notre organisation malgré un environnement parfois hostile et des ressources financières presque inexistantes. Dans le milieu des années 1990, alors qu’il était président de l’IMAQ, il a piloté ce qui allait devenir un partenariat stratégique qui a grandement contribué aux développement de la pratique de la médiation et de l’arbitrage au Québec, soit la mise en commun des savoirs théoriques du programme de prévention et règlement des différends de l’Université de Sherbrooke et l’expertise des membres de l’IMAQ. L’Assemblée générale lui a reconnu le titre de bâtisseur de l’IMAQ, ce pourquoi il mérite toute la gratitude et la reconnaissance de l’ensemble des membres de notre organisation.

Un des constats qui a été exposé lors de l’assemblée est la croissance importante qui s’est produite au sein de l’organisation depuis les 5 dernières années. Le membership a doublé pendant cette période, et les projets entrepris se sont multipliés de manière exponentielle. C’est pourquoi l’IMAQ a retenu les services d’une firme spécialisée pour entreprendre un exercice de planification stratégique afin de faire face aux défis structurels qui sont générés par cette croissance et permettre à l’organisation de continuer son développement.

Le travail des membres de l’IMAQ qui s’investissent activement et souvent avec passion dans les différents comités a été souligné comme une force vitale qui permet à notre organisation de connaître le succès que nous connaissons aujourd’hui. Ils ont été chaudement remerciés par l’Assemblée. Par ailleurs, un compte rendu des activités de chacun de ces comités a été effectué, et les principales réalisations pendant l’année 2011-2012 ont été soulignées. Parmi celles-ci :

•La création de l’Institut de médiation dans l’espace francophone (IMEF)
•Les séances de travail IMAQ / OHADA / Gouvernement du Canada / Gouvernement du Québec / secteur privé
•La 2e représentation au Forum mondial des centres de médiation organisé par l’Union Internationale des Avocats (UIA) à Lisbonne, Portugal
•L’organisation de colloques et de conférences : 2 activités du Comité sur la médiation en développement durable, et 1 colloque du comité de la médiation en milieu de travail
•L’établissement de Collaborations France-Québec pour le développement de la médiation – missions de représentations – liens avec l’Association nationale des médiateurs (ANM)
•L’amélioration de la gouvernance – rôle accru du Comité exécutif et du trésorier – modification du mandat des administrateurs – nouvelle procédure d’élection
•La présentation d’un mémoire et participation à la 4ème Table ronde sur la justice participative organisée par le Barreau de Montréal – représentation sur le comité organisateur
•La participation au programme de formation continue en PRD de l’Université de Sherbrooke à l’été 2011
•La création de trois nouveaux comités :
•médiation civile et commerciale
•médiation dans le monde de la santé
•arbitrage civil et commercial
•La production de deux dépliants d’information : un portant sur l’arbitrage, l’autre sur la médiation
•Une première participation au Salon Visez Droit!
•La collaboration avec le Lower Canada College pour la formation d’étudiants aux PRD
•La Représentation au sein du Comité directeur des Centres de justice participative du Québec et implication au Centre de justice de proximité de Montréal
•L’émission d’un communiqué de presse – sensibilisation à la médiation comme moyen de résoudre le conflit entre le gouvernement du Québec et les associations étudiantes
•La participation à la création du Master Erasmus Mundus en gestion de conflits et médiation – volet « stages pratiques » avec l’Universidad de Murcia (Espagne), l’Université Lyon 2 (France), l’Université de Luxembourg (Luxembourg), l’Universidad Autonoma de Nuevo Leon (Mexique) et l’Université de Sherbrooke (Québec)

 

Me Pierre Grenier, vice-président, s’est adressé à l’Assemblée pour donner un compte rendu des activités du Comité ad hoc sur la médiation civile et commerciale qui a piloté les représentations de l’IMAQ relativement aux dispositions de lAvant-projet instituant le Code de procédure civile qui concernent plus spécifiquement aux modes de prévention et règlement des différends. Le constat en est un extrêmement positif. Il a remercié le président de l’IMAQ, Me Thierry Bériault, pour sa prestation auprès de la Commissions des institutions de l’Assemblée nationale du Québec lors de la présentation de notre mémoire, ainsi que Me Diane Sabourin qui complétait avec lui l’équipe de la mission de représentation. Il a également remercié les autres membres du comité qui ont contribué à l’élaboration du mémoire de l’IMAQ : Me Serge Pisapia, Me Louis Marquis, Monsieur Howie Clavier et Me Jean-François Roberge. Il a aussi noté le travail exceptionnel de Me Catherine Simonnet, qui a rédigé le mémoire de notre organisation, excellence du travail qui a également été souligné par le ministre de la Justice et la représentante de l’opposition officielle lors des auditions de la Commission des institutions.

 

Une présentation a été effectuée relativement  la décision du Conseil d’administration d’entreprendre une démarche extensive de planification stratégique. Les principales étapes ont été exposées :

•I- Diagnostic interne – consultation des administrateurs, des comités et des membres
•II- Diagnostic externe sommaire
•III- Identification des enjeux
•IV – Création du plan stratégique triennal, y incluant une journée de réflexion participative avec les membres
Les experts qui conseillent l’IMAQ ont établi un échéancier qui devrait permettre de compléter le plan stratégique et le mettre en application au courant de l’automne 2012.
Le président de l’IMAQ a par la suite remercié les administrateurs qui ne briguaient pas un autre mandat au sein du Conseil : Me Lucie Marier (trésorière), Me Denis Gauthier, M. Howie Clavier et Me Jean-François Roberge. Ils ont tous été félicités pour leur contribution importante au fil des ans.
Après avoir ratifié une modification aux règlements généraux relativement à la procédure d’élection et approuvé les états financiers qui leur étaient présentés par notre trésorière, Me Lucie Marie, les membres présents à l’Assemblée ont été invités à élire les administrateurs de l’IMAQ. L’assemblée a nommé Me Johanne Despaties comme présidente d’élection, ainsi que deux scrutateurs. La constitution finale du Conseil d’administration de l’IMAQ peut être consulté en cliquant ici.
Les membres du nouveau Conseil d’administration se sont alors retirés pour procéder à la nomination des officiers de l’IMAQ :
  • Président : Thierry Bériault, médiateur agréé
  • Vice-président : Pierre Grenier, membre partenaire
  • Trésorier : René Beaupré, arbitre et médiateur accrédités
  • Secrétaire : Louis Marquis, médiateur accrédité
L’Assemblée fût alors levée et un cocktail s’ensuivit où des échanges amicaux, d’une grande richesse et fort agréables ont pris place entre les membres.