Mot du président

C’est avec un plaisir renouvelé que j’ai présenté un bilan positif de l’année 2014‑2015 de l’IMAQ dans le cadre de l’assemblée générale annuelle des membres tenue le 22 avril dernier au Club St-James à Montréal (AGM). 2014‑2015 aura été une année de restructuration et de développement de collaborations porteuses. Ces deux éléments constituent les fondations sur lesquelles j’entends développer le potentiel de l’IMAQ avec la coopération de nos membres et de nos partenaires.

La gestion des activités régulières de l’IMAQ dans un contexte de croissance soutenue et la perspective de l’entrée en vigueur du nouveau Code de procédure civile commandaient un réaménagement du fonctionnement organisationnel de l’IMAQ ne serait-ce que pour faire face à ces réalités. Simultanément à ce travail de fond, plusieurs collaborations solides ont été initiées avec différents organismes gouvernementaux, institutionnels et associatifs.

Ce bilan positif résulte d’un travail d’équipe et en ce sens je remercie chaleureusement nos membres, les présidents et les membres de comités de même que mes collègues du conseil d’administration, du comité exécutif et de la permanence pour leur appui, leur dévouement et la qualité de leur travail tout au long de l’année.

Voici quelques faits saillants de la période 2014‑2015 :

  • Bilan financier positif présentant un surplus
  • Augmentation du nombre de membres de 11 %
  • Augmentation du nombre et diversification des activités
  • Augmentation du taux de participation aux activités
  • Augmentation du référencement aux membres
  • Actualisation du modèle d’affaires et du fonctionnement organisationnelle
  • Développement de projets et d’une collaboration réciproque avec le ministère de la Justice du Québec (MJQ)
  • Multiplication des interventions de l’IMAQ, tant en actions qu’en représentations et notamment la production de mémoires et de rapports et les présences et rencontres auprès d’intervenants gouvernementaux, institutionnels et associatifs dont : MJQ, ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), Réseau des centres de justice de proximité, divers ordres professionnels, Commission des Nations Unies pour le droit commercial international (CNUDCI), Conseil québécois de la franchise, Association des syndicats de copropriété (ASCQ).