L’IMAQ lance une opération de déploiement multisectoriel des modes de PRD

L’Institut de médiation et d’arbitrage du Québec lance une opération de déploiement et d’intégration des modes de prévention et de règlement des différends dans sept secteurs d’activités ciblés

Montréal, le 15 décembre 2016 – M. Pierre D. Grenier, président de l’Institut de médiation et d’arbitrage du Québec (IMAQ), est fier d’annoncer la mise en œuvre par l’IMAQ d’une opération massive d’information, de sensibilisation et d’intervention en prévention et en règlement des différends auprès de la population québécoise. Ce mandat a pour but de favoriser l’implantation et l’utilisation des modes de prévention et de règlement des différends (les « modes de PRD ») dans la collectivité afin de faciliter un meilleur accès à la justice, tel que souhaité par le législateur aux termes du nouveau Code de procédure civile (le « NCPC »). Le ministère de la Justice du Québec contribue à ce projet, à titre de partenaire, afin de poursuivre la mise en œuvre des dispositions du NCPC qui consacrent le bien-fondé des modes de PRD et encouragent leur utilisation avec l’obligation de les considérer préalablement à un recours devant les tribunaux.

Ainsi l’IMAQ, par l’entremise de sept (7) de ses tables sectorielles formées de médiateurs chevronnés assistés de partenaires, fera connaître les modes de PRD à l’aide d’une stratégie d’approche multisectorielle coordonnée et adaptée aux besoins spécifiques de chacun des secteurs suivants : Assurances et services financiers, Construction, Environnement et aménagement du territoire, Médiation citoyenne, Propriété intellectuelle et technologies de l’information, Relations de travail et Santé.

Cette opération vise à :

  • Encourager et accélérer le recours aux modes de PRD, dont la médiation, par les intervenants des secteurs ciblés;
  • Faire connaître les modes de PRD, dont la médiation, leur fonctionnement, les applications possibles et les avantages (flexibilité, accessibilité, coûts, délais, prise en charge des différends par les parties prenantes et satisfaction accrue des résultats obtenus, etc.) à partir de situations concrètes vécues par les clientèles ciblées et en promouvoir l’utilisation et le réflexe d’y recourir;
  • Développer chez les intervenants un réflexe de prévention et de prise en charge de la résolution de leurs différends et un changement de paradigme face au règlement de ceux-ci, en passant d’une culture adversative à une approche participative par l’expérimentation des modes de PRD dans le cadre d’activités professionnelles et, par extension, d’activités personnelles.

Fondé en 1977, l’IMAQ est le principal regroupement multidisciplinaire et centre d’accréditation de médiateurs et d’arbitres au Québec. Sa mission est axée sur la promotion et le développement de la médiation, de l’arbitrage et des autres modes de PRD. L’IMAQ compte actuellement près de 400 membres accrédités, médiateurs et/ou arbitres. La majeure partie de ces membres (85 %) sont des professionnels issus de 19 ordres professionnels œuvrant dans tous les secteurs d’activités économiques et sociales et offrant la plus importante diversité d’expertises en matière de modes de PRD au Québec.

Pour plus d’information sur l’IMAQ, visitez www.imaq.org.

– 30 –

Source :
Pierre D. Grenier
Président
Institut de médiation et d’arbitrage du Québec
514-282-3327  |  1-855-482-3327
info@imaq.org