La pleine conscience au service de la prévention et du règlement des différends

Date / Heure
Date(s) - 27/03/2018
16 h 30 min - 19 h 30 min

Emplacement
École nationale d’administration publique (ÉNAP)
4750, avenue Henri-Julien, Montréal, Québec, H2T 3E5

www.enap.ca

Catégories


Les Causeries de l’IMAQ vous convie à un atelier de formation avec :

CONFÉRENCIERS : Elvis Grahovic, LL.B., LL.M., médiateur accrédité, enseignant qualifié pour le Mindfulness-Based Stress Reduction Program (MBSR) par la University of Massachussets Medical School, détenteur d’une maîtrise en Prévention et règlement des différends et chargé de cours à la maîtrise en Prévention des règlements des différends de l’Université de Sherbrooke sur le thème de l’amélioration de l’éthique professionnelle et du savoir-être par la pleine conscience.

Alexis-Michel Schmitt-Cadet, criminologue, médiateur citoyen, pratique la méditation depuis près de 10 ans, formateur de pleine conscience dans les universités, à l’association Relais Famille et dans les pénitenciers (CFF et Joliette). Il enseigne plusieurs fois par semaine au centre de méditation séculaire Présence Méditation. Il collabore avec le Groupe de Recherche et d’Intervention en Présence Attentive (GRIPA) de l’UQAM pour lequel il a organisé la conférence « Méditer en prison : une porte vers la liberté intérieure ».

SUJET : La compréhension théorique (savoir théorique) et la simple pratique de techniques (savoir-faire) reliées aux modes de prévention et règlement des différends sont insuffisantes afin de développer les compétences nécessaires à une intervention éthique. Ce sont plutôt les qualités personnelles (savoir-être) du négociateur, de l’arbitre ou du médiateur qui lui permettront de naviguer avec discernement les eaux troubles des conflits dans lesquels ils sont appelés à intervenir. C’est la distinction entre, par exemple d’une part, posséder la valeur de l’impartialité et vouloir l’incarner et d’autre part, posséder la qualité personnelle de l’impartialité et être impartial dans les faits.

Une littérature scientifique sans cesse grandissante tend à démontrer que la méditation de pleine conscience, une forme d’entraînement attentionnel, est un excellent outil afin de surmonter les obstacles psychologiques qui nous empêchent d’actualiser nos valeurs en qualités personnelles. Cette formation se propose d’explorer de manière expérientielle le potentiel de la pleine conscience afin de développer les qualités personnelles telles l’impartialité et l’empathie, fondements d’une faculté de discernement et d’un jugement de qualité.

Détails complets et formulaire d’inscription.

Information
Pour toute information additionnelle, vous pouvez communiquer avec :
Lucie Bolduc 514-282-3327 / 1 855-482-3327
Joanne Poitras, responsable des Causeries de l’IMAQ, 514-915-9148